Quel shampoing anti-chute choisir ? Quels sont les meilleurs ?

shampoing anti-chute

La perte capillaire est un phénomène qui touche la plupart d’entre nous. Toutefois, chez certains individus, la quantité de cheveux qui tombent est trop élevée, ce qui est inquiétant. Il n’est point étonnant que les victimes souhaitent trouver un remède miracle coûte que coûte.

La chute des cheveux peut avoir une cause pathologique, hormonale ou héréditaire. Parfois, elle est juste due au stress. Quoi qu’il en soit, il faut chercher une bonne solution. Les personnes touchées par l’alopécie (calvitie) misent bien souvent sur le shampoing anti-chute. Ce genre de produit est disponible en pharmacie, dans les grandes surfaces et dans de nombreuses boutiques en ligne.  La question est : est-il réellement efficace ?

La réponse est « Non ». Enfin… pas seul ! Il peut être un très bon complément à des solutions naturelles ou à des traitements médicaux. Je vais vous lister ceux qui ont attiré mon attention. Je vous laisse lire la suite de cet article plus bas, si vous voulez plus d’information sur l’utilité du shampoing anti-chute.

Les meilleurs shampoings anti-chute

Shampoing anti-chute Foligan

Le premier est le shampoing anti-chute de la gamme Foligan. Il est relativement connu en France pour son efficacité, notamment grâce à sa composition à base de Trioxidil.

===> Voir le shampoing anti-chute Foligan <===

Shampoing anti-chute Nioxin

Le deuxième est le plus célèbre des shampoings anti-chute aux États-Unis. Il s’agit du shampoing Nioxin, qui a plusieurs objectifs :

  • Il hydrate le cuir chevelu
  • Il favorise la repousse du cheveux
  • Il rend le cheveu plus fort (limiter la chute) et plus épais

Je vous laisse regarder les très bons avis sur Amazon en cliquant ici. Je n’ai personnellement pas testé ce produit, mais les critiques sont très bonnes, choses extrêmement rare quand il s’agit de shampoing anti-chute :

avis shampoing anti chute

===> Voir le shampoing anti-chute Nioxin <===

Le shampoing anti-chute Revita

Et enfin, je vous recommande le shampoing anti-chute de la marque Revita, que j’ai pu tester ici.

===> Voir le shampoing anti-chute Revita <===

shampoing anti chute calvitie

Zoom sur l’efficacité du shampoing anti-chute

Le shampoing anti-chute peut-il réellement combattre la chute des cheveux ? Sans détour, la réponse est non ! Le shampoing n’est pas à l’origine de la perte des cheveux. En outre, il ne peut pas la stopper ou la ralentir. Ce produit a une simple fonction de nettoyage. En effet, il sert à laver le cuir chevelu et les cheveux en douceur. Si c’est le cas, à quoi servent les nombreuses vertus des shampoings tant vantés par leurs fabricants ?

Pour que les principes actifs qui véhiculent ces divers bienfaits agissent, il faut qu’ils atteignent le follicule pileux. Il se situe à 4 mm en dessous du cuir chevelu. Or, pour que ce soit possible, ils doivent être puissants et très concentrés. En outre, il faut adopter une technique spéciale lors de l’application du shampoing. Elle consiste à faire un léger massage afin que ses composants atteignent les zones ciblées. Il faut également un temps de pause pour que le produit agisse. C’est ensuite qu’on peut procéder au rinçage.

Ainsi, venir à bout de la chute des cheveux avec un shampoing anti-chutes n’est qu’un mythe. Ce produit, à lui seul, ne pourra pas limiter la chute des cheveux, et ce, même s’il se dote de composants magiques. Par contre, on peut l’utiliser en tant que complément de traitement anti-chutes. Autrement dit, il y a d’autres solutions contre la perte capillaire.

Je vous recommande de lire cette page, où je liste toutes les solutions naturelles que j’utilise. Vous y trouverez de nombreux conseils et astuces pour créer votre propre routine capillaire anti-chute 😉 Si vous préferez utiliser des traitements médicaux (à la place ou en complément du naturel), voici les deux pages que je vous recommande de lire : Le Minoxidil et le Trioxidil.

La prévention comme solution idéale

Comme disait l’adage « Mieux vaut prévenir que guérir », la meilleure façon de lutter contre la chute des cheveux, c’est d’adopter de bons moyens de prévention. En effet, il faut agir en apercevant les premiers signes. Il reste à savoir comment procéder. La plupart des gens pensent qu’il faut tenter le tout pour le tout. Du coup, ils appliquent de nombreux soins en même temps. Pourtant, cette pratique ne donne pas souvent l’effet escompté. L’idéal, c’est d’agir en amont.

Pour lutter contre la chute capillaire, on doit également adopter quelques gestes simples et prendre une certaine disposition. Le premier réflexe à avoir est donc de chercher l’origine du problème. Si nécessaire, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin. Ce dernier peut établir un diagnostic. Ainsi, on peut savoir s’il s’agit d’un début de calvitie, d’une perte capillaire due au stress, à la saison ou aux carences alimentaires. Il faut souligner que les traitements à appliquer diffèrent selon la cause.  Ainsi, on peut économiser du temps et de l’argent tout en obtenant le résultat souhaité.

Il est tout aussi indiqué de veiller à la santé du cuir chevelu. Ainsi, il faut se débarrasser des pellicules et des excès de sébum. Cette fois, l’utilisation de produits conçus à cet effet est recommandée. Bien sûr, on doit aussi éviter les soins qui risquent d’agresser les cheveux. C’est le cas des colorations, des lissages et des défrisages.

L’utilisation de divers appareils est également déconseillée pour les personnes qui font face à une perte de cheveux. C’est le cas du sèche-cheveux. La forte chaleur risque de fragiliser la fibre capillaire. Le mieux, c’est de frotter légèrement les cheveux avec une serviette. Ensuite, il suffit de les laisser se sécher à l’air libre.

Pour éviter la chute de cheveux, il faut aussi apprendre à les coiffer en douceur. Comment ? Il suffit d’utiliser des peignes en fibres naturelles et de ne pas les coiffer trop serrés.  En ajout à tout cela, il ne faut pas oublier de protéger la chevelure contre le soleil. Les rayons UV ont tendance à les rendre cassants. Le port d’un couvre-chef est donc requis.

Manger équilibré, c’est également un moyen de prévention efficace. On doit privilégier les aliments riches en vitamine B, en fer, en acides gras, en calcium, en magnésium et en oligo-éléments. On cite entre autres les viandes rouges, les poissons, les légumes verts et les céréales complètes. Notons que tous ces nutriments permettent l’élaboration des tissus capillaires.

En cas de carence alimentaire, il est primordial d’y remédier. Pour ce faire, il suffit d’effectuer une cure de compléments alimentaires. Par ailleurs, c’est un moyen efficace pour prévenir la chute saisonnière. En général, elle survient en automne. Notons également que faire le plein en nutriments vous permet de lutter contre de nombreuses pathologies.

Il faut aussi bannir le tabac. Il a tendance à asphyxier les cheveux et à les rendre cassant sans parler de ses autres effets nocifs sur la santé en général. Enfin, lutter contre le stress est une autre prévention contre la chute de cheveux. La meilleure façon d’y arriver, c’est d’adopter la zen attitude.

Un tour sur le choix du shampoing

Puisqu’il faut laver les cheveux, on a donc besoin d’un shampoing. Or, quand on a un problème de chute, il faut choisir avec soin le produit à acheter. Quel est donc le type de shampoing à privilégier ? Pour commencer, il doit être doux. Cela signifie qu’il ne doit pas comporter d’agents chimiques qui risquent d’agresser le cuir chevelu et les fibres capillaires. C’est le cas du sulfate, de la paraffine, de l’alcool et de la silicone.

En outre, il faut que le shampoing soit adapté à votre type de cheveux. Le marché propose en effet des produits qui conviennent aux cheveux gras, secs ou normaux. Enfin, les shampoings à base d’huiles essentielles à l’image du romarin, de la sauge et du genévrier sont particulièrement conseillés. Ils peuvent optimiser l’efficacité du traitement anti-chute que vous avez choisi. Les produits de soins à base de menthe verte sont également intéressants. Ils favorisent la pousse.

Pin It on Pinterest